fbpx

Savoir tisser des liens pour réussir son intégration

Pour plusieurs leaders, intégrer un nouvel emploi signifie d’assumer rapidement ses nouvelles responsabilités. Dans leur article How to Succeed Quickly in a New Role paru dans le magazine Harvard Business Review, Rob Cross, Greg Pryor et David Sylvester nous font part de leurs découvertes sur la réussite des gestionnaires nouvellement nommés.

Au départ, les statistiques récentes de Gartner et McKinsey (citées par les auteurs de l’article) sont éloquentes : la performance de 49 % des cadres recrutés même à l’interne est insatisfaisante après une période de 18 mois. Tout aussi décevant, 27 % à 46 % des promotions ou transitions de cadres sont considérées comme des échecs après 2 ans. Comment faire mentir ces chiffres?

Dans une recherche effectuée auprès de 100 organisations de tailles et d’industries diverses, les auteurs ont découvert que les leaders qui réussissent le mieux sont ceux et celles qui s’affairent rapidement à bâtir un solide réseau de contacts. Savoir tisser des liens serait donc devenu une habileté hautement différenciatrice.

Un phénomène grandissant dans le monde organisationnel : le besoin de collaborer

Dans le monde organisationnel d’aujourd’hui, deux faits sont maintenant reconnus : les organisations évoluent à vitesse grand V et tout être humain a des biais cognitifs. Cet état de choses rend l’échange d’idées et la collaboration indispensables à la réussite des personnes et des organisations. Selon la recherche de Cross, Pryor et Sylvester, les dirigeants admettent de plus en plus cette réalité. De leur côté, les employés constatent que le besoin de collaborer et de se coordonner augmente continuellement dans l’exercice de leurs fonctions.

Comprendre rapidement les réseaux informels

Pour toute personne qui s’engage dans un nouveau poste de gestion, l’habileté à créer et à nourrir des liens, à naviguer activement dans les réseaux, est gage de succès. En effet, prendre rapidement contact avec les joueurs clés de l’organisation semble être à la fois une obsession et un talent chez les personnes championnes de l’intégration. Un entretien à la fois, elles découvrent les règles formelles et informelles en se demandant qui sont les leaders d’opinion, les personnes que tout le monde considère, celles qui décident vraiment, etc. Avides de connaissances, ces personnes se créent et solidifient en peu de temps une place qui leur est propre.

Pour créer un effet d’attraction : s’intéresser à l’autre

Poser des questions pour comprendre l’univers de l’autre, manifester une curiosité bienveillante à son égard, améliore la communication, facilite l’apprentissage et favorise l’expression des opinions. Au premier stade de l’intégration d’un ou d’une leader, cet intérêt authentique est plus porteur que d’essayer à tout prix de se montrer sous son meilleur jour.

Utiliser son nouveau réseau intelligemment : réfléchir ensemble

C’est en développant ainsi son réseau qu’un ou une gestionnaire peut rapidement passer à l’action et proposer à ses nouveaux collègues de réfléchir à de nouvelles idées, d’identifier les leviers de réussite probables de certaines initiatives et, au besoin, obtenir leur appui.

Des programmes d’intégration déficients

Les personnes habiles à intégrer leurs nouvelles fonctions s’établissent une stratégie, la suivent avec détermination et en récoltent très tôt les bénéfices. La droiture de leurs intentions est reconnue par leurs équipes, collègues et gestionnaires et fait des gagnants à tous les niveaux.
Hélas, la vaste majorité des programmes d’intégration offerts par les entreprises passent à côté de ces approches gagnantes et n’offrent rien de particulier pour inviter les nouveaux cadres à construire rapidement leur réseau et à rechercher la complémentarité de talents dans leur entourage professionnel.

Tout le monde n’a pas le talent inné de réseauter

Savoir tisser des liens et créer un réseau est une habileté qui peut se développer et même devenir une zone d’excellence. Puisqu’elle fait une réelle différence sur la réussite et l’impact des cadres nouvellement nommés, les organisations ont tout intérêt à les appuyer dans cette direction. La recherche de leurs complémentarités peut également être guidée et accélérée. Plusieurs options de soutien peuvent être simples à implémenter.

Coaching d’intégration

Le coaching d’intégration est un excellent moyen d’accélérer, dans l’esprit proposé ici, l’acquisition et le développement d’habiletés relationnelles. Il accompagne les recrues, individuellement ou en groupe, dans leurs nouveaux défis, les aide à créer leur réseau de façon autonome et les habilite à rechercher des complémentarités dont tous ressortent gagnants. En offrant à vos cadres le soutien nécessaire à une intégration réussie, votre organisation fera mentir les statistiques et instaurera, de manière durable, la collaboration et l’échange d’idées.

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Do you want to go further? Contact us.

Janon Hamel M.A.P., PCC
  • Coach | Développement des leaders et des équipes

Vous pourriez aussi aimer…

Général, Nouvelles

Pérenniser et rentabiliser vos investissements en formation

Articles

Entre lassitude et résignation : l’obligation de résultats

Collaborons maintenant!

Politique de confidentialité

Restez informés

grâce aux infolettres de Humance